Quelqu'un m'a dit - part II

Publié le par Saint Luc



Si se remettre ça veut dire regarder vers l'avenir, profiter de tout ce que la vie nous offre, accepter que l'on ne peut pas tout contrôler, et qu'il est possible que l'on souffre encore, mais on en prend le risque... alors oui, je suis remis.


Si maintenant se remettre ça veut dire tirer un trait, ne plus vouloir regarder en arrière, et oublier tout ce qui nous a fait souffrir... alors non, je ne suis pas remis, et JE NE VEUX PAS DU TOUT me remettre, ni maintenant, ni plus tard en fait.




Alors, comme le hasard fait bien les choses, sur une idée de Margaux Motin,  que l'on peut trouver par , petit tour du propriétaire de ce dont je ne me suis pas remis, avec par ordre d'apparition, suivant mon age :













 























































































































 

 

 

 






















































































































































 





 

 

 

 

 

 

 



ou alors celle-là, qui me touche tout autant









To be continued...




Edit du 15 juillet pour Tahiti 45 :  Bien sûr, les images sont un petit montage avec détournement pour indiquer l'age des faits ("et là, c'est le drame !"), et correspondent au morçeau de musique qui se trouve juste en dessous, soit 10 ans, 12 ans, 14 ans...



Edit du 21 juillet :





















Publié dans Caractère

Commenter cet article

tahiti45 21/07/2009 21:20

Merci pour les explications.....

douces pensées.

Saint Luc 21/07/2009 21:21


Il n'y a pas de quoi...

Après tout je suis prof !!!


josiane guerin 21/07/2009 15:54

Merci pour les explications.....

douces pensées.

Saint Luc 21/07/2009 17:22


Il n'y a pas de quoi, après tout je suis prof...


ghengisK 15/07/2009 01:50

Moi je trouve ton premier paragraphe comme empli d'espoir.

Le passé nous construit, et personne ne se remet comme dans le second paragraphe des choses heureuses comme des malheurs. Et tout cela donne du goût au futur !

Sinon belle suite d'image, bonne soirée !

Saint Luc 15/07/2009 09:50


Je ne sais pas, je connais beaucoup de gens qui refusent pourtant d'accorder la moindre importance à certaines de leurs histoires passées, ou qui nie toute qualité à leur ex, voire qui assurent le
contraire de ce qu'ils clamaient haut et fort pendant la relation en question...

Personnellement je trouve que tout compte, tout à une importance, ce n'est ni la durée, ni les mots qui ont été dit qui donnent de la force ou de la portée aux amours, une amourette d'été peut
avoir bien plus compté qu'une relation suivie et bien plus longue.

Et merci pour le compliment, d'autant que je sais ton amour des jolies zimages...


carole 14/07/2009 12:11

Bonjour ! La déprime rôde sur le chemin du dégoût de soi-même ! Changer ? Oui peut-être ! Mais accepter ses défauts c'est aussi accepter ceux des autres et s'aimer et aimer les êtres imparfaits que nous sommes ! J'aime les gens qui s'interrogent et qui ont un tant soit peu envie de s'améliorer : tendre vers, tendre vers soi un peu de compassion, un miroir pas trop déformant, pas trop exigeant.

Saint Luc 14/07/2009 20:26


Vous vous êtes passé le mot ou quoi ?    ;)

Non, non, pas de déprime en vue, même si ça devrait pourtant être le cas : tout ce qui m'a occupé ces derniers mois la tête, l'esprit et le coeur est loin, très loin de moi en ce moment, mais au
contraire je me sens en paix avec moi-même à vrai dire...

Et je suis assez d'accord avec toi, les gens qui se posent des questions sont bien plus intéressants, et de loin. Je me demande juste si parfois se poser des questions n'empêche pas de simplement
profiter de ce qui est là, sous nos yeux...


galoune 13/07/2009 18:14

Pfiu, la déprime!!!
Pourtant, je suis langue de p... et sur la toile, je ne trouve rien à redire!!! Quels sont donc tes vilains défauts?
Courage, un jour on rencontre le fond, on change, ou pas, et on rencontre la moitié qui nous va! J'en suis persuadée!!!
Et si en mode vacance tu jouais au coup par-ci par-là, sans promesses ni lendemain, mais qui sont une sorte d'hygiène de la tendresse et du contact?
Parfois ça déprime, parfois ça requinque!
;-)
Bon courage Grégory!!!

Saint Luc 13/07/2009 19:55


Oulah...
Des défauts j'en ai des wagons entiers, si tu savais !
Alors pour n'en citer que quelques uns, et dans le désordre, je suis un bavard impénitent, d'une mauvaise foi de première catégorie, démuni d'une mémoire un tant soit peu efficace, un râleur de
tous les instants, d'une nonchalence de tout premier ordre, incorrigible bordélique, affreusement hermétique aux mathématiques et autres joyeusetés comptables, complétement rempli de contradictions
en tout genre, sensible à l'extrême, je t'en passe et pas des meilleures...
Quand à changer, on ne sait jamais vraiment si on a changé il me semble, il n'y a que les circonstances qui nous l'apprennent, et encore faut-il que l'on ne nous renvoie pas toujours à nos erreurs
passées, et que les autres veuillent bien se donner la peine de nous regarder avec des yeux neufs, en se disant qu'après tout l'on peut changer.
Pour le reste, ne t'en fais pas pour moi, je te l'ai déjà dit, je vais bien, très bien même et ce contre toute attente, alors j'en profite pendant que c'est le cas !