Margaritas ante porcos

Publié le par Saint Luc


Albert Einstein a dit que "Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas acquis la certitude absolue."

Le métier de professeur s'accompagne
bien souvent d'une bonne dose de masochisme si, si ne niez pas et ressemble assez à écoper un paquebot armé d'une bonne paire de cocottes-minutes au tonneau des Danaïdes, vu que l'ampleur de la tâche est immense et le soutien assez aléatoire, sans compter des moyens pour le moins limités.

Brèfle.

Histoire de
me faire un peu de mal mesurer au mieux le travail que j'ai à faire auprès de mes nouveaux galopins et surtout au plus juste, je me suis fendu d'une petite évaluation de culture artistique je le reconnais un peu difficile et traitre par endroit destinée à ceux qui avaient quand même la modique somme de trois ans d'arts plastiques derrière eux.
A propos, ce n'est pas tant de LA bêtise, que DES bêtises, mais bon...
Evidemment, je savais par avance que les résultats ne seraient pas glorieux, loin de là, mais pour être tout à fait honnête je ne m'attendais pas non plus à une telle catastrophe ! Que dis-je un désastre, une apocalypse !
Le
côté positif, c'est que maintenant je sais très exactement ce qui a été oublié, ce qui me reste à faire, et où appuyer. Sans compter parce que ça vaut mieux que de pleurer la franche partie de rigolade à lire les réponses proposées, dont je vous livre quelques perles :



Question n°1 : Qu'est-ce qu'un repentir  ?
- Un révolté. ?????
- Un ganstère italien qui et devenu une balanse. Décidément ils regardent trop de films et de séries américaines !

Question n°3 : En parlant de période rose et de période bleue, de quoi s'agit-il ?
- On parle de filles et de garçons. On va dire que ce sont les hormones qui parlent...
- C'est que c'est romantique. Toujours le cinéma hollywoodien, ça devient lassant à force !

Question n°5 : Quelle est la différence entre une architecture romane et une architecture gothique ?
- La différence est que l'architecture roman est fait de traits droit. C'est sûr qu'une cathédrale tout en courbes, c'est nettement moins courant...
- L'architecture gothique est le coté obscur. de la force ?

Question n°9 : Dans les sept merveilles du monde, qu'ont de particulier les pyramides d'Egypte ?
- La perspectivité. Ah, alors c'est pour ça !!!
- Ce son les plu basses. ...
- Ce sont les plus grandes. Faut savoir, ça peut quand même pas être les deux à la fois, non ?
- Elles sont sur le sable et elles sont vieilles. Moui, c'est sûr...

Question n°13 : Citez un artiste contemporain (encore vivant)
- Un artiste contemporain est money. L'amérique est vraiment partout !
- René Magrid. Il s'est peut être fait naturaliser roumain ou turc après tout...



Alors qui a dit que j'allais passer une année sans relief (et sans rien à raconter par ici) et sans avoir besoin de mouiller la chemise, hein ? Pour une fois, on va faire mentir l'adage, et il y aura au moins un fonctionnaire qui va bosser dur !
Mon petit doigt me dit qu'il y a du boulot et aussi je ne suis pas au bout de mes surprises avec de tels
vainqueurs...


Publié dans Brèves de cours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Axel 11/12/2009 17:59


Bien répondu ? En fait, tu as été limpide ! C'est exactement ça : un seul prof pour représenter toute une discipline, et qui peut du coup concentrer toutes les critiques...
"En principe" oui l'histoire de l'art entre dans les programmes, mais notre inamovible collègue actuelle a traduit cela par "interrogation de vocabulaire une fois par trimestre"...
C'est d'autant plus rageant que justement arts plastiques et musique la plupart de nos élèves n'ont que le collège pour y accéder.


Saint Luc 12/12/2009 12:40


Oui je comprends ce que tu dis, c'est clair qu'une interrogation trimestrielle n'est pas franchement une garantie d'une quelconque acquisition d'une culture artistique.
Pour le reste, c'est clair que pour une immense majorité d'élèves, l'accès à la culture (celle avec un grand C s'entend) ne se fait guère qu'au travers de la scolarité. Pour avoir travaillé dans
des collèges super protégés et avec des enfants particulièrement favorisés, même dans ce cas ce n'est pas quelque chose qui va de soi et très répandu, alors pour les autres milieux c'est évident
que ces matières sont vraiment en première ligne (parce qu'il ya aussi le français et l'histoire suivant la personnalité des professeurs) pour fournir une ouverture sur l'art, et ce serait dommage,
voire criminel, de les en priver...


Axel 09/12/2009 15:54


A vrai dire, des profs d'arts plastiques qui se préoccupent de la culture de leurs élèves je n'en connais pas beaucoup en chair et en os... Après trois ans, la seule bonne réponse qu'aurait apporté
mon rejeton (et encore, c'est pas si sûr) concernerait la différence entre gothique et roman, mais seulement grâce à son prof d'histoire et à quelques visites quand il acceptait encore ce genre de
sorties...
En fait, à bien y réfléchir, et en dehors des blogs, je n'ai connu que deux, deux exemplaires qui aient vraiment parlé d'art à leurs élèves... y compris lorsque j'étais moi-même une élève sage et
attentive...


Saint Luc 10/12/2009 20:25


Disons que c'est comme pour tout, il y a des gens consciencieux, et d'autres qui le sont moins... Le problème c'est que dans cette matière (comme en Education musicale d'ailleurs), comme il n'y a
qu'une heure par semaine, bien souvent dans les collèges il n'y en a qu'un, ce qui fait que l'image de la matière est complétement incarnée par lui.
Ce qui n'est pas le cas dans d'autres matières par exemple : on peut toujours se dire que tel ou tel prof de telle ou telle matière n'est pas compétent, sans pour autant en tirer des généralités
sur la matière concernée, mais là ça joue à plein et le tempérament du prof en question est décisif pour l'image que les élèves et les parents peuvent se faire de l'utilité et de la valeur de la
matière, cela ne va pas de soi, ce que je ne peux que regretter évidemment.
D'autre part, en cours, coincé comme on est par l'impératif de temps, il faut toujours peser et mettre en balance le temps passé à montrer des oeuvres clefs de l'histoire de l'art et le temps
accordé à la pratique, tout dépend donc des priorités que se fixe le prof. En tout cas jusqu'à maintenant, puisque dans les nouveaux programmes entrés en vigueur cette année l'histoire des arts
devient incontournable (50% de l'enseignement en principe), ce qui va donc faire mettre l'accent ur la culture, même si je ne peux que regretter aussi que cela se fasse du coup au détriment de la
pratique évidemment.
j'espère que ça aura répondu à la question, même si c'est un débat et un sujet compliqué qui pourrait tenir bien plus de lignes encore pour être vraiment complet...


ghengis 08/12/2009 10:10


Je me souviens m'être faite engueulée par une camarade parce qu'à mon évaluation de français, j'avais écrit Monte Cristo au lieu de "Monter Christo". Nil nove sub sole, mais c'est toujours aussi
drôle !


Saint Luc 08/12/2009 20:31


Oui, l'enfer est pavé de bonnes intentions !
J'ai souvent le cas dans mes classes d'élèves qui demandent des réponses, mais pas souvent aux bonnes personnes...


ci&là 07/12/2009 20:23


J'avais pris ce risque presque sur le même mode quand j'étais prof d'arts plastique dans mon autre vie. J'avais demandé par exemple à ma classe de 3ème de citer un artiste contemporain (comme toi
!), juste pour voir… J'ai pas été déçue… Sur 30 élèves, 17 m'avaient répondu Xsara Picasso. Alors vraiment, je compatis… Courage !


Saint Luc 07/12/2009 23:43


Tu étais prof de gribouillage toi aussi ?
Dingue !
On est vraiment partout alors !
Tu m'étonnes qu'il y a de quoi être blasé avec une telle référence ! Surtout que le rapport entre cette charmante automobile et l'artiste qui lui donne son nom est plus que lointain, même carrément
inexistant... A moins que quelque chose m'ait échappé, parce que j'ai beau chercher, je vois pas !


tahiti45 07/12/2009 08:57


qu'il était intelligent ce Einstein..merci Galoune de parfaire notre culture..caporale.Je ne connaissais pas ,c'est très bien dit.


Saint Luc 07/12/2009 23:39


Ben voui.
En plus, à Marilyn qui lui proposait d'imaginer un enfant qui aurait son intelligence et sa propre beauté, il lui répondit "oui, mais imaginez un peu l'inverse..."