Merci Amélie Jolie

Publié le par Saint Luc


Marcel Proust a écrit que "Les jours sont peut être égaux pour une horloge, mais pas pour un homme."




Depuis quelques jours j'avais un petit coup de blues.
Rien de grave, juste un petit coup de mou, une petite fatigue passagère.
Sans vraiment de raison particulière en plus : l'automne est plutôt une saison qui me convient, mon travail se passe plutôt bien, ma santé s'améliore plutôt nettement, et côté coeur les choses sans être exaltantes sont plutôt agréables.

J'aime l'automne, surtout ici dans le sud, où c'est pendant un bon moment une arrière-saison qui fait penser à
l'été indien, avec encore de magnifiques journées ensoleillées et douces, des températures qui restent plus que clémentes sans toutefois être aussi étouffantes qu'en été ni aussi basses qu'en hiver. Le ciel est encore bleu et la nuit se raffraichit suffisament pour pouvoir dormir facilement, les femmes troquent les tongs pour des chaussures plus habillées et ne sont pas encore emmitouflées comme en hiver. Bref, c'est une saison que je trouve très à mon goût.

Et même si ça ne fait qu'un mois que j'ai repris mes fonctions de tortionnaire en chef pour ce qui concerne le gribouillage et autre travaux manuels, mes collègues m'ont intégré à vitesse grand V. Mieux, ils soutiennent et s'intéressent à ce que je fais avec
nos charmantes petites têtes pas très blondes, et aux différents projets que je veux mettre en place dans mon nouveau collège. L'administration se montre compréhensive, enthousiaste et prête à financer mes lubies. Les élèves ne sont pas des foudres de guerre, mais ne posent pas vraiment de problèmes et font contre mauvaise fortune bon coeur en se pliant à mes exigences et à ma volonté de les mettre au travail.

Mon genou ne fait plus vraiment parler de lui, et s'il reste encore un peu fragile pour ce qui est de monter les escaliers ou sur les mouvements en torsion, pour le reste il va beaucoup mieux et ne me fait plus du tout souffrir. Enfin, à part chez le
kinésithérapeute, un métier qui se rapproche assez du mien et pour être éxercé convenablement nécessite un doctorat en persécution et une validation d'une UV en sadisme appliqué !



Pourtant, un je ne sais quoi en plus d'une petite phrase lâchée par inadvertance m'a empêché d'apprécier vraiment tout ça, le ciel ciel bleu et le soleil caressant de ses rayons mon visage. Le week-end ne s'annonçait donc pas terrible, et pas sous de formidables auspices.


Par chance, j'ai reçu ce matin un colis de la part d'
Amélie suite à la découverte par ici de  La Dame à l'hermine de Léonard de Vinci. En guise de récompense, j'ai eu sous plusieurs couches de papier kraft droit à une jolie lettre, pleine de bon sens et de bonnes explications sur le pourquoi du cadeau choisi, un roman. Comme elle me l'écrivait, c'est un jeu dangereux, parce qu'un livre peut aussi bien toucher juste qu'être à côté de la plaque, faire un merveilleux et subtil cadeau ou un truc passe-partout et sans imagination.
Et aussi incroyable que ça puisse paraître, je me demande si elle a des dons de voyance, vu que là ça fait quand même très fort : il y a quelques mois on m'avait conseillé ce livre de
Carlos Ruiz Zafon, L'ombre du vent et lorsque j'en ai reparlé à une amie la semaine dernière elle m'a dit l'avoir donné et donc ne pas pouvoir me le prêter...

Du coup, le moral remonte...



Publié dans Humeur

Commenter cet article

iopenso 02/12/2009 20:48


Bah alors un petit coup de mou?
Moi aussi suis plutot dans une phase: ouais les amours c'est agréable mais rien d'exaltant. Je donnerais beaucoup pour connaître de nouveau la tempête des sentiments. Par contre un peu de calme
c'est pas mal non plus.
signé: ta collègue du Var....


Saint Luc 04/12/2009 20:51


Zut, je t'avais fait une réponse intelligente hier, mais apparemment elle a sauté...
Je crois me souvenir que je te disais que je comprenais parfaitement, parce que c'est un peu beaucoup ça !
Ceci dit, je pense que tu vas bientôt provoquer de vraies tempêtes avec ta nouvelle mini-jupe !
Signé : ton collègue alpes-maritimin !


galoune 02/12/2009 19:45


Courage, c'est bientôt les vacances!!!
Et comme tu n'as pas le droit d'aller au ski, tu pourras plancher sur les projets pédagogiques en mangeant des pères-Noëls en chocolat...


Saint Luc 02/12/2009 21:28


Oui, mais ce n'était pas franchement la fatigue due aux cours : par rapport aux autres années, je suis plutôt en forme à la même période, sans doute grâce à ma reprise tardive.
Et c'est clair que le ski me paraît pas tout à fait indiqué en ce moment ! Mais j'en profiterai plutôt pour travailler sur mon agrégation que sur les projets pédagogiques. Eux ils pourront attendre
la rentrée ! Par contre les pères noël en choucoulat...


galoune 01/12/2009 19:19


Tu as lu la route de Cormac mc Car??t??y?
J'ai attaqué presque finit, j'aimerais avant de finir un avis, un sentiment... En trois mots?
STP!!!
Bon, remise à plat du boulot en trop terminée???
Bises et bonne soirée!


Saint Luc 02/12/2009 19:36


Ah non, désolé, sur ce couplà, je peux pas t'aider, je l'ai pas lu.
Pour ce qui est du travail, ça y est ça commence à rentrer dans l'ordre, mais c'est pas encore tout à fait fini, la route était longue et moi boiteux !!!  ;)
Merci, et passe une bonne soirée toi aussi !


tahiti45 01/12/2009 09:07


j'aurai dû ajouter un p'tit conseil:essaie de mettre de la joie dans chaque heure


Saint Luc 02/12/2009 19:29


Moi !!!
Tu veux dire houspiller les gens, râler constamment, tempêter inconsidéremment, fustiger tout ce qui dépasse, ça je sais faire, mais mettre du bonheur dans l'intérieur du dedans des heures...


tahiti45 01/12/2009 09:05


volontiers oui:ta phrase de Marcel Proust en préambule.


Saint Luc 02/12/2009 19:27


Ah oui, je comprends mieux maintenant !!!
Et c'est assez vrai, en fin de compte, comme quoi il y a quand même des choses pas si mal chez ce bon Proust  ;)