In tribulatione laboris

Publié le par Saint Luc


Samuel Bultler a dit que "La vie est l'art de tirer des conclusions suffisantes de prémisses insuffisantes."




Une semaine enfin une semaine moins un jour pour être précis, pointu après la reprise du travail, c'est le bon moment pour tirer des conclusions hâtives mais croustillantes. Il est donc temps de faire un petit bilan :

Pour commencer, parlons chiffres : 4 jours, 7 retards, 18 absences en cours, 12 mots dans les carnets, 1 rapport, 1 exclusion de cours.

Bref, je fais monter mes stats, et affole un peu les compteurs. En même temps, je préfère frapper fort d'emblée et les prendre à froid histoire de bien faire passer le message, c'est un peu dur mais il faut se dire que c'est pour la bonne cause.

Sinon,
Gaultier a pris un peu de graine en mon absence, occupant ma salle, installant un peu partout des travaux d'élèves sur les murs, déménageant un certain nombre de choses, et prenant certaines de mes classes. Rien de dramatique en soi, ni d'ailleurs de quoi fouetter un chat. Sauf que j'aurais quand même apprécié d'être mis au courant. Et je ne me dis même pas qu'on aurait du me demander mon avis, non, juste informé, ça aurait été bien et m'aurait évité un peu la surprise à la rentrée.

Au rayon potin, il semblerait que
Paloma, la très charmante ai craqué pour Marlowe professeur de Britanniqueries de son état, au vu des rapprochements physiques qu'il est possible de noter, les deux étant semble-t-il devenus inséparables. Ce qui fait donc au moins quelque chose à se mettre sous la dent, puisque d'après mes chers collègues les cancans n'étant pas très nombreux dans mon nouvel asile de fous : soit que je sois tombé au pays des Bisounourstm soit que les gens soient extrêment discrets. Non que je pense qu'il y a beaucoup à raconter, mais il doit bien s'y passer quelque chose, comme sur n'importe quel lieu de travail, non ?
Comment ça se passe chez vous ?
 
Toujours pour ce qui est des
collègues, les minufles m'on déjà à nouveau surnommé Dr House et associé à D'Entrecasteaux professeur de Cartes mais d'après les rumeurs comme ne savent qu'en faire naître les élèves ancien para ou commando, en raison de notre amour commun de l'ordre et du respect des règles...

Bref, tout ça pour dire que je suis bien content de retrouver enfin mon travail, mes marques et une vie sociale, même si du coup un monceau de dossiers m'attendent du coup. Parce que mine de rien, tout ou une bonne partie de tout, a été mis en sommeil en attendant mon retour, et qu'il faut maintenant gérer, mais après tout et aussi incroyable que ça puisse paraître, j'aime ça !



Publié dans Brèves de cours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

iopenso 15/11/2009 19:15


En fait il a déjà été sucré l'an dernier puis rouvert in extremis. (le proviseur du lycée d'à côté s'étant fermement opposé à la fermeture.) Donc cette année il est en préil: ce sont 12h seulement
(je complète au lycée d^'à côté) J'ai le feu au cul. je vais demander à muter par précaution. Mais ce n'est pas dit qu'ailleurs la situation soit des meilleures!


Saint Luc 16/11/2009 23:28


Wow !
C'est clair que pour un premier poste fixe de titulaire être sur un siège éjectable, c'est pas top...
Tu fais bien de demander une mut' au cas où, mais ceci dit si le poste ferme, tu auras droit au points de la mesure de carte scolaire, non ? Au moins tu pourras prétendre à presque n'importe quel
poste. Enfin parmi ceux qui sont disponibles (sinon ce serait trop facile, évidemment !).


iopenso 15/11/2009 13:52


Non ce n'est pas mon premier commentaire. Mais peu importe, j'admets que tu ne te rappelles pas de moi hi hi hi! Ah oui le fameux élève au poignard.... non mais moi je parlais d'histoires
sentimentales. Ici ça ne bouge pas mais qui sait.... c'est mon premier poste fixe j'aurai l'occasion peut-être d'assister à des histoires croustillantes sauf si on supprime mon poste ouin!


Saint Luc 15/11/2009 16:40


Oups !!!
Toutes mes confuses alors... Et pour être exact, je ne me souvenais pas de t'avoir déjà lu chez moi, mais par contre toi, je m'en souviens, comme j'imagine que tu dois le savoir d'après les stats
de ton chez toi...
C'est vrai que c'est clair que les histoires people des profs c'est quand même plus léger et plus agréable que les minufles équipés d'objets tranchants et/ou contendants !
Tu es donc dans ton premier chez toi ? Comme moi ! D'ailleurs je trouve franchement bien agréable de pouvoir enfin poser ses valises et se dire qu'on va pouvoir faire des trucs dont on a des
chances de voir les résultats... Y compris au niveau de ce qui croustille !!!  ^^
Par contre, je ne comprends pas, à peine arrivée on pourrait te sucrer ton poste ? Rude !


iopenso 14/11/2009 22:02


ah oui et puis ici rien de bien croustillant. l'an dernier ça bougeait beaucoup plus que diable. Là y a rien quoi. C'en est lassant.


Saint Luc 15/11/2009 12:33


Un peu de calme, des fois ça fait du bien aussi. Mais comme j'ai été deux ans dans des bahuts assez plan-plan, j'ai envie d'un peu d'action maintenant !
Et puis tu dis que c'est le calme plat chez toi, mais je crois me souvenir que vous aviez commencé fort l'année, avec un élève un peu énervé...
Mais c'est vrai que c'est pas la même chose que des histoires de profs !


iopenso 14/11/2009 22:01


tu es prof de quoi?
Concernant la salle je dois avouer que je rêve de faire comme ton collègue dans les 3 salles que j'occupe au bahut.... toutefois par respect pour le propriétaire des lieux je l'en avertirais juste
avant.


Saint Luc 15/11/2009 12:30


Prof de gribouillage, je pensais que je l'avais marqué à gauche je crois...
Pour ce qui est de la décoration "sauvage" de "ma" salle, c'est bien ce qui m'a géné en fait, après tout c'est la salle du collège, mais j'aurais apprécié de le savoir, et pas de découvrir au
dernier moment les choses, comme les élèves qui m'annoncent qu'ils ont eu des cours avec lui pendant mon absence. Parce qu'à vrai dire, ce n'est pas mal, c'est même tant mieux, mais le savoir
n'aurait peut être pas été un luxe...
Et sinon, bienvenue à toi ! Parce qu'il me semble que c'est ton premier commentaire ici, non ?


Amelie 13/11/2009 21:00


Dans ces cas-là, effectivement, vaut mieux aimer son boulot ! Bon courage pour la suite (-:


Saint Luc 14/11/2009 00:03


vi, vi !
En même temps, il n'y a rien de catastrophique, ça fait juste du pain sur la planche et queslques surprises...