Cassius, mon héros.

Publié le par Saint Luc



Charles Dickens a écrit "Ne dîtes pas de mal du temps qu'il fait, s'il ne changeait pas, neuf personnes sur dix ne sauraient pas comment engager la conversation."





Et comme je suis assez...



...conformiste, je ferais pareil.






Donc, l'anticyclone des Açores a encore frappé : c'est le calme plat dans mes deux collèges.

Peut être que cela sent déjà un peu trop le relâchement des neurones les vacances, ou peut être est-ce dû à une certaine apathie de ma part : après tout j'ai sans doute l'esprit trop plein de vide occupé à bien d'autres choses pour me rendre compte réellement, véritablement, de ce qui se passe autour de moi.
En ce cas, c'est que je suis en pilote automatique, et puisqu'aucun avis de tempête ni aucune turbulence ne pointent le bout de leur nez à l'horizon, je ne m'en aperçois même pas. Mais alors pas un brin.

Ou bien c'est que je me suis occupé de bien trop d'élèves atteint de crétinerie incurable un peu frappadingues et que du coup ce calme plat qui est tout à fait normal me paraît du coup suspect.

Ou alors c'est l'absence de Cassius qui me perturbe : il est vrai que c'est le genre d'élève au comportement - et surtout au travail - plutôt erratique mais  en définitive attachant, auquel je m'étais habitué jusqu'à ma nouvelle affectation. Du coup, comme il n'est pas là pour «ambiancer» comme disent les élèves, c'est peut être la raison pour laquelle je ne suis pas bien loin de m'ennuyer.


Je ne saurais trop dire.
Les semaines à venir m'apporteront la réponse, je n'en doute pas !


Publié dans Brèves de cours

Commenter cet article

Amelie 25/05/2009 13:12

Courage !!!
Donne-leur plein de taf pour les occuper et avoir des trucs à corriger (-:

Saint Luc 25/05/2009 15:18


Surtout pas malheureuse !

Justement, je m'ennuie un peu, c'est vrai, mais je n'ai pas franchement le coeur à travailler alors me surcharger de corrections... Bad idea !!!