O tempora, O mores !

Publié le par Saint Luc


Mon très cher ninternaute,

désolé si je t'ai un peu fait faux bond ces derniers temps, et que j'ai du laisser ce blog en jachère d'articles et de commentaires, mais j'ai eu un peu beaucoup d'occupations.




C'est le lot de nous autres, les profs de crayon et autres profs de bruit : lorsque vient la période ô combien redoutée (et redoutable...) des conseils de classe, il nous faut remplir la modique somme de près de 600 bulletins, et vers la fin ça fait un peu long !

Bref, tout ça pour dire que je ne t'ai pas oublié, mon petit lecteur adoré, mais que j'ai pas eu vraiment de temps à moi en fait.
Ceci dit, à toute chose malheur est bon, comme l'on disait il y a quelques années, et les conseils de classe m'ont permis de me rendre compte qu'à chaque génération ses références...

Parce que pour mes petits camarades de jeu, je ne suis pas le Dr House :


Photographie Bad Hat Harry productions/Universal TV


Non, non.

Pour eux, je fais plutôt penser à un autre personnage de série, John Steed :



Photographie ABC Weekend Television/Associated British Picture Coporation


Bon, c'est un peu moins flatteur, mais tant que ça n'est pas Charlie Chaplin :



Photographie The Keystone Film Company/Lone Star Mutual


Manquerait plus que ça, faut pas pousser quoi, nanmého...




Publié dans Humeur

Commenter cet article

GhengisK 18/04/2009 01:41

On remarquera le blazer et la canne comme constantes...

Saint Luc 21/04/2009 21:17


Et pour cause !

En ce moment, avec mon genoux qui mène une vie plus ou moins, et plutôt plus à vrai dire, indépendante de la mienne de vie, la canne n'est pas tout à fait inutile !

Et pour ce qui est de la veste, je dois bien reconnaître que je sais pas trop faire sans, je n'arrive même pas à concevoir d'aller au travail sans ! Je sais, je suis un grand malade !