Des livres en général, et de mes goûts en particulier...

Publié le par Saint Luc


Alors, pour reprendre un questionnaire, trouvé et lu chez Hélène, dont on peut trouver les sien par , sur une petite idée de Coralie Marie, que l'on peut visiter par ici, voilà mes réponses, et il va vous falloir un peu de patience et de compréhension...

...vu que là, en fait, c'est un peu long !





1  Quel(s) souvenir(s) gardez-vous de votre apprentissage de la lecture ? : 


Le déchiffrement des affiches publicitaires, panneaux-réclames et enseignes, avec les nombreux et incompréhensibles pièges orthographiques que cela comportait...


2  Vos lectures préférées lorsque vous étiez enfant ? : 


Plein, aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours adoré lire, alors ce qui me vient, là tout de suite, c'est Oui-Oui (comme tout le monde..), Fantomette (pareil...), Le club des Cinq (avec la fameuse Claude !), Alice (de là mon goût pour les énigmes), puis ensuite je suis passé à Sulitzer (il faisait un véritable carton à l'époque...) et Maurice Leblanc (presque l'intégrale tout de même !), mais je pense que la liste n'est pas exhaustive.


3  Aimez-vous la lecture à haute voix ? : 


Je lis toujours à haute voix, histoire de comprendre et de m'imprégner de la langue et du rythme de l'écriture, mais bon, la plupart du temps c'est dans ma tête !


4  Votre conte préféré ? : 


Barbe Bleue de Charles Perrault : toujours Pandore, le cheval de Troie, une clef, la curiosité, une femme fatale et le destin qui se joue de nous...


5  La meilleure adaptation d’un roman ou d’une pièce de théâtre ? : 


Je n'aime pas du tout les adaptations, en général elle sont soient trop plates, inodores et sans saveur, soit au contraire ne correspondent en rien à l'oeuvre dont elles sont issues, et ça fait JUSTE la modique somme de près de 50% de la production cinématographique. Ceci étant dit, ne sachant trop que choisir entre Sean Connery (pour Le Nom de la Rose et A la poursuite d'Octobre Rouge) et William Shakespeare (pour Looking for Richard et Romeo + Juliet), je choisis celle qui était réussie la plus récente, à savoir La jeune fille à la perle, d'après le roman éponyme de Tracy Chevalier.


6  Apprenez-vous par coeur certains poèmes, répliques de théâtre, extraits de romans ? : 


Je ne fais pas du tout exprès, mais un certain nombre de phrases et de citations s'impriment sur ma rétine et dans ma tête.


7  Avez-vous des livres ou des magazines dans vos toilettes ? : 


J'avoue. Mais ce ne sont jamais que et uniquement des magazines. Faut pas pousser non plus.


8  Avez-vous plusieurs lectures en chantier ? Combien ? Lesquelles ? : 


Je lis toujours plusieurs livres en même temps, surtout pour ne pas me lasser ou m'ennuyer, une vieille habitude héritée de mes années d'étude. Donc, en ce moment c'est Si Dieu a pitié de Giovanni d'Alessandro, Miroirs et Fumée de Neil Gaiman et Zéro de Denis Guedj.


9  Le(s) poète(s) que vous ne cesserez jamais de relire / de vous réciter ? : 


A égalité, quoique pas pour les mêmes raisons, Shakespeare, Rimbaud, et Prévert.


10  Le(s) livre(s) que vous avez lu le plus rapidement ? Le(s) plus lentement ? : 


Les Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar, l'exception : j'ai arrété toute autre lecture immédiatement, un chef d'oeuvre absolu, tout simplement. Le tableau du Maître flamand d'Arturo Perez-Reverte que j'ai aussi lu très, très rapidement. A l'inverse, j'ai eu un mal fou, et ça m'a demandé une énergie considérable de finir Le Lys dans la vallée d'Honoré de Balzac et Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez.


11  Préférez-vous les éditions de poche aux originales ? Pourquoi ? : 


Sans doute que ça va choquer un certain nombre de gens, mais je préfère les poches. C'est plus pratique, on peut les transporter partout, les glisser dans un sac, les mettre dans une poche... Il n'y a que pour certains auteurs que je me paie le luxe de prendre des éditions originales.


12  Le(s) livre(s) que vous ne rangez jamais dans votre bibliothèque et qui traîne(nt) toujours ? : 


A part les livres que je suis en train de lire, mon top ten, rarement tous en même temps, il faut bien le dire, mais alternativement il y en a toujours un ou deux hors de ma bibliothèque que ce soit pour les préter, pour les relire, chercher une phrase, une image, une tournure...
Donc il y a, dans le désordre à vrai dire :

- Léon l'Africain, d'Amin Maalouf
- Les Mémoires d'Hadrien, de Marguerite Yourcenar
- Le Club Dumas, d'Arturo Perez-Reverte
- L'Enchanteur, de René Barjavel
- L'Iliade, de Homère
- La fée carabine, de Daniel Pennac
- Le nom de la rose, d'Umberto Eco
- Le maître des illusions, de Dona Tartt
- Le Roi des Aulnes, de Michel Tournier
- Les Trois Mousquetaires, d'Alexandre Dumas


13  Quel est votre rapport physique à la lecture ? Assis ? Couché ? Debout ? : 


Debout, couché, assis, je lis n'impote où et dans n'importe quelle position, même en marchant !


14  Vos lectures sont-elles commentées, crayon en main ? : 


Seulement pour les livres de cours, ou concernant le travail...


15  Offrez-vous des livres ? : 


Uniquement dans des grandes occasions, et seulement à des personnes que je connais particulièrement bien, sinon c'est hors de question, le livre comme cadeau passe-partout, ça jamais  !


16  La plus belle dédicace, que ce soit de l’auteur ou de la personne qui vous l’a offert ? : 


"Bat toi pour réussir..." de ma tante, lorsque j'étais plus jeune, beaucoup plus jeune.


17  Quel est votre rapport sensuel au livre ? (Odeur, texture,…) : 


Je suis un tactile, donc j'aime les regarder (je confesse que bien souvent je choisis en fonction de la couverture), en sentir le parfum (surtout pour les vieux livres), les toucher (certaines maisons d'édition ne sont d'ailleurs pas amies pour cette raison), et les avoir (lorsqu'un livre me plaît ou me touche je vais l'acheter même après l'avoir lu...)


18  Quels sont les auteurs dont vous avez lu les oeuvres intégrales ? : 


Eh bien, Alexandre Dumas, Arturo Perez-Reverte, Marguerite Yourcenar, Daniel Pennac (sauf le dernier, pas encore acheté...), Michel Tournier, Umberto Eco (tous, même les plus ardus et ceux de sémiologie, comme ça fait aussi partie de mon travail...), Emile Zola et Amin Maalouf.


19  Un livre qui vous a particulièrement fait rire ? : 


Il y en a quelques uns, mais la palme revient à De bons présages, un livre écrit à quatre mains par Terry Pratchett et Neil Gaiman, parce qu'il rassemble plusieurs styles d'humour, de l'ironie au burlesque en passant par le ton caustique, et ce dans le même texte ce qui est tout de même une vraie gageure.


20  Un livre qui vous a particulièrement émue ? : 


Ce n'est pas le seul, mais je dirais L'Enchanteur, de René Barjavel.



21  Le livre qui vous a terrifiée ? : 


J'étais sans doute trop jeune, mais ce livre m'a carrément marqué, et m'a fait même douter de la réalité, alors là, c'est sûr, que de loin, de très loin c'est Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll.


22  Le livre qui vous a fait pleurer ? : 


Pour pas reciter encore Marguerite Yourcenar une énième fois, je dirai que juste après se trouve Des souris et des hommes de John Steinbeck. Simple. Efficace. Puissant.


23  L’avertissement / L’introduction qui vous a le plus marquée ? : 


De prime abord, j'aurais tendance à dire Umberto Eco, qui parle toujours de ces textes d'une façon intelligente, distanciée et drôle mais là encore, je ne vais pas parler des mêmes auteurs encore et encore, ce sera donc celle des Archives des anges d'Alix de Saint-André, absolument désopilante.


24  Le titre le plus marquant, original, décalé, astucieux ? : 


Je l'avais dit qu'Umberto Eco était un peu partout, mais là pour moi c'est véritablement indiscutable, c'est Kant et l'ornithorynque.



25  Décrivez votre bibliothèque ? : 


A l'ancienne, trônant dans le salon avec des livres partout, certains rangés, d'autres empilés, d'autres superposés, dans un classement changeant et particulier, parfois alphabétique des fois thématique, et au milieu de souvenirs et trésors des moments importants de ma vie.


26  Les livres dont vous vous êtes finalement débarrassé ? : 


Ce n'est encore jamais arrivé, je ne sais pas faire ça, ou alors à l'insu de mon plein gré !


27  L’endroit le plus insolite ou vous lisez ? : 


Je l'ai déjà dit, avec un livre de poche, rien d'impossible, j'ai même essayé dans un hammam...


28  Il ne vous reste plus que trois jours à vivre : que souhaitez-vous lire ou relire ? : 


L'un de mes plus vieux et plus agréables souvenirs : Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas.


29  Votre livre d’art préféré ? : 


Vous comprendrez que je les pratique assidument et souvent, donc en raison de son histoire, et de celle qui me l'a offert, l'ouvrage collectif Vingt siècles de cathédrales.
le tout premier truc que j'ai voulu faire, enfant, c'était dessinateur, et l'un dans l'autre, j'en suis pas si loin...


30  La bibliothèque idéale ? : 


Sans hésiter, la mienne.



31  L’incipit qui vous a le plus marquée ? : 


L'ouverture de L'iliade, "Chante déesse la colère d'Achille, le fils de Pélèe, qui accabla les Achéens de maux infinis et précipita en Hadès l'âme de nombreux héros et donna leurs corps en pâture aux chiens et aux oiseaux voraces."


32  La clausule qui vous a le plus marquée ? : 


Le final des Mémoires d'Hadrien, qui referme la boucle du livre en reprenant l'exergue, mais cette fois en traduisant les mots d'un poème de l'empereur romain : "Petite âme, âme tendre et flottante, compagne de mon corps, qui fut ton hôte, tu vas descendre dans ces lieux pâles, durs et nus, où tu devras renoncer aux jeux d'autrefois. Un instant encore, regardons ensemble les rives familières, les objets que sans doute nous ne reverrons plus... Tâchons d'entrer dans la mort les yeux ouverts..."





Et, à propos, comme dirait Cali : "note : les images constituant ce collage ne sont pas vraiment de moi et j'en suis désolée pour les auteurs dont les noms m'échappent telle la savonnette moyenne", à bon entendeur...


Publié dans Questionnaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amelie 02/05/2009 10:42

Je constate avec amertume que mon accent aigu est indésirable sur ces pages... Alors ici je m'appellerai Amelie et c'est bien dommage !

En tout cas ça ne me dérange pas d'être un extra-terrestre qui ne lit ni Musso ni Lévy (et en plus, c'est vrai ! bien vu !).
En parlant de bouquins ardus, "Ulysse" de James Joyce, ça te dit quelque chose ? C'est pas mal non plus !

Pour les marque-page, je n'en utilise plus !!! Banzaï !!! Là par exemple j'en suis au chant XXI, page 465, la mort de Lycaon. Le seul marque-page est ma fiche horaire SNCF qui me permet d'aller rapidement à l'index mythologique. Pas con la nana (merci merci).
Mais quand je prends des livres dans la bibliothèque familiale j'aime bien trouver les marque-page des lecteurs précédents, des tickets de métro, des listes de courses, des papiers de chocolats... Et du coup, bon nombre de ceux que j'ai utilisés sont toujours dans mes livres, en espérant que le prochain lecteur appréciera ces trouvailles !

Amélie 01/05/2009 18:00

En ce moment je lis L'Iliade !!! Je suis bien contente de voir que je ne suis pas la seule tordue à me lancer là-dedans (en général les gens hallucinent quand je leur dis mon bouquin du moment). J'ai presque fini et il faut pas mal de volonté pour ne pas décrocher à certains moments...
J'ai envie d'ajouter une question à ce questionnaire : qu'utilises-tu comme marque-page ?

Saint Luc 01/05/2009 22:20


C'est clair que certains passages sont assez indigestes, mais à côté de ceux là il y a aussi de vrais moments de poésie pure...
Certains passages sont d'ailleurs gravés en moi de façon indélébile. Et du coup tu vois, on est deux extraterrestres égarés dans un monde envahi par les Musso et autres Lévy...
Et pour ce qui est des marques-pages j'en utilise pas mal, certains bien et précieux, d'autres anecdotiques et enfin certains intégralement improvisés.
C'est plutôt intéressant comme question en fait, je ferai peut être un article la-dessus, avec photographies à l'appui évidemment. Et toi ?


Bob August 30/03/2009 16:44

>Le club des Cinq (avec la fameuse Claude !)
Ibidem pour moi. Mais en plus, j'ai conservé un album en grand format (avec illustrations couleurs) de la première histoire du club des cinq (la rencontre de Claude avec les «cousins» ;-) Ah ! nostalgie...

Saint Luc 10/04/2009 21:57


En album ?

Je ne savais même pas que ça existait !
Non, moi j'ai fait à l'ancienne, avec la couverture à bordure rose, la quatrième de couverture avec liseré et le petit ane en bas...
Claude, bien sûr, mais aussi François, Mick, Annie et... Dagobert !


delphine 09/03/2009 21:14

super ce tag, il nous en dit beaucoup plus sur des habitudes de lecture

Grominou 07/03/2009 13:51

Dans ton top 10, j'ai adoré Les Trois Mousquetaires (que j'ai cité dans mes dix trésors moi aussi), Le Club Dumas, Tournier, Pennac (mais j'avais préféré le premier de la série...)... Nous avons beaucoup de goûts en commun! Le Donna Tartt est dans ma PAL...

Saint Luc 07/03/2009 16:57


Je constate aussi...

Pour ce qui est du Pennac, en fait, ce doit sans doute être un peu sentimental aussi, vu que c'est le premier livre que j'ai lu de lui (un peu comme les gens qui ont découvert James Bond avec
Pierce Brosnan, et qui ne comprennent pas l'attachement à Sean Connery...).

Pour le Donna Tartt, autant te prévenir tout de suite, le début est un peu long et lent (et oui, les deux à la fois), comme je le disais justement il y a peu à une amie, en faux rythme, un peu
comme dans le Nom de la rose d'Umberto Eco, ce qui donne bien l'impression d'ennui et de routine que le narrateur ressent pendant ses études.
Mais ensuite les choses s'enchaînent plus rapidement, tu verras, et le récit devient plus subtil aussi. Ceci dit, je dois bien reconnaître que Dona Tartt a une certaine tendance à la lenteur, vu
que dans son autre roman c'est encore plus vrai et pesant, à mon sens.

Et pour ce qui est des Trois Mousquetaires, je lui voue une admiration sans borne...