Alter ego !

Publié le par Saint Luc


Une petite scène vécue ce matin m'a fait repenser à cette phrase que Pascal a écrit dans Les Pensées "deux visages semblables, dont aucun ne fait rire en particulier, font rire ensemble par leurs ressemblance..." mais je vous, très chers ninternautes, en laisse seuls juges :


- Hannnnn Monsieur, c'est pour ça en fait... (Livie, s'interrompant dans sa conversation, je n'en doute pas, super importante avec Artemisia pour me parler)
- ...
- T'as trop raison, c'est vrai...
- Surtout maintenant !
- C'est clair ! vous lui ressemblez trop Monsieur...
- Si vous le dites... Et de qui on parle ? (cherchant finalement tout de même à comprendre où mes deux charmantes et habituelles thuriféraires veulent me mener)

- ...ben du Docteur House !
- C'est trop vous !
- Mmmh...
- Si, si ! !

- ...ben oui (et là on notera mon éclatante victoire pédagogique à l'élimination du traditionnel ouais...), vous êtes méchant comme lui, pas mal intelligent (retour brutal à la réalité syntaxique de mes élèves...), un peu fou et vous avez un problème à la jambe !
- Bon... Le Docteur House... Ok, ça va, j'achète.
- ...et sinon Monsieur, vous avez une moto ?
- ...


Photographie ACBU

A ce point, je me dois de te préciser, cher et ô combien estimé lecteur, que je suis actuellement atteint (et à ce sujet le point de vue de mes galopins diffère du mien, mais j'en ai déjà parlé par ) d'un problème certain qui me fait me déplacer sans mon habituelle agilité, suite à la rencontre inopinée, brutale et désagréable entre un genoux et ma jambe.
Ce qui fait que selon eux j'ai une évidente boîterie, là où moi je parlerai d'une claudication passagère.
Enfin, quoi qu'il en soit toujours est-il que c'est cela qui les a marqué, et puisque  Livie et Artemisia n'ont pas particulièrement été discrètes en me disant tout cela, quelques minutes plus tard, et après un retour aux préoccupation pédagogiques, c'est le toujours très fin et et très à propos Baruch qui est intervenu à son tour
:

 
- Monsieur ?
- Oui ?
- Mais le Docteur House... Il se drogue !

- ...
- Vous vous droguez, vous, M'sieur ?
(et là, je me dis qu'il va me falloir avoir le dernier mot si je veux pouvoir espérer pouvoir les faire travailler et pas ruiner définitivement mon heure de cours) 
- Si le café ça compte, alors oui ! Un grand OUI !
- ...


Photographie Fred Sterpiti

COMME QUOI, il arrive parfois d'avoir des références communes, et que nos chères petites têtes blondes nous flattent. Quand même.

Publié dans Brèves de cours

Commenter cet article