It smells like a flower !

Publié le par Saint Luc


Voltaire a écrit que "Rien n'est comme il vous paraît, ni à la place où vous croyez qu'il soit..."

Et au rayon
des merveilles et des incongruités dont nous gratifient souvent parfois les galopins, il y en a qui parfois nous prennent TELLEMENT au dépourvu que les choses se combinent pour nous emmener dans suites d'événements improbables et des dialogues imprévisibles :


- ...Alors sortez vos affaires, et au travail... (moi, contournant mon bureau pour m'approcher des premières tables)
- Monsieur, Monsieur... (Cassius, se précipitant à ma rencontre, et requerrant comme toujours ma pleine et entière attention)
- Oui ? (faisant volte-face, prêt à affronter le danger, et me rendant compte qu'une odeur bizarre et s'est répendue dans la salle)

- ...si je fais un cochon... c'est bon ?
- Mmmh... ça dépend surtout de la façon dont tu le fais surtout (et soudain frappé par l'augmentation considérable de l'odeur) ...mais c'est toi qui sent comme ça ?
- Oui !
- ... (décontenancé, et réalisant qu'il y a décidément quelque chose d'étrange mais n'arrivant toujours pas à savoir quoi)
- C'est parce qu'on sort de sport... alors j'ai mis du parfum !
- ...

- Ben quoi ?
- (comprenant tout d'un coup ce qui me titille depuis un moment) ...mais c'est un parfum de femme !

- Ben oui... j'en avais pas d'autre !
- ...




Publié dans Brèves de cours

Commenter cet article