Hoi polloi, barbaroi...

Publié le par Saint Luc


L'écrivain Robert Benchley a écrit qu'il y a "deux sortes d'êtres humains dans le monde : les personnes qui divisent les gens en deux catégories, et les personnes qui ne le font pas" et je fais partie de ceux qui le font si si!.
Ce qui signifie que je crois fortement que pour pouvoir parler de quoi que ce soit on doit simplifier et catégoriser, et que si on veut respecter les nuances et ce qu'il y a de particulier dans chaque chose, eh bien on ne peut plus parler, ou du moins plus de façon claire en tout cas.





Et dans nos si belles et pourtant si variées contrées il y a d'un coté les latins, qui aiment  et privilégient le consensus, la formation d'une idée raisonnable, satisfaisante pour tous, ce qui réjouit tout le monde, la norme  et la discussion; et d'un autre té, il y a les grecs, qui se passionnent, s'enflamment et ne supportent pas l'uniformité, et préfèrent la dispute à la discussion, bref voient l'individu avant tout autre chose.

Et en tant que bon grec, je ne peux que m'insurger contre cette période de noël, où tout est beau, de bon aloi, et s'extasier devant toute chose en trouvant tout fort sympathique, vu que tout est joli, tout est mignon et génial.

Sauf que non.

C'est pas parce que c'est la période de noël qu'on a le droit de ne plus avoir de goût ou de regard un tant soit peu critique : d'ailleurs, j'en reviens pas comme ça peut déranger et choquer dès que l'on à l'outrecuidance d'émettre la moindre petite réserve sur quoi que ce soit, genre on a pas de coeur, et on sait pas apprécier l'esprit de noël ah ben tiens, l'argument ultime et imparable, et puis trop bien argumenté en fait on est "vraiment rien qu'un cuistre".
 
Oui, oui et re-oui.

Et alors ?

Noël, c'est quand même des décorations bien tape-à-l'oeil comme il faut, des pères noël qui pendouillent aux balcons et autres joyeusetés du même acabit. C'est le festival des idées pas toujours de bon goût, des cadeaux tout pourris qu'on ne peut pas refuser et que si, si, c'est bien, et ça me fait plaisir ce pull avec des rennes brodés sur le devant et que non on va pas le changer, bien sûr que non.

Bref, Noël c'est bien, mais à petite dose en fait, à dose homéopathique.


Publié dans Humeur

Commenter cet article

GhengisK 08/01/2009 19:06

Hum, étant latine période augustinienne, je propose des noëls uniquement de bon goût genre ceux de la revue AD qui devront plaire à tout le monde parce que je le veux. Les gens qui pendront des neons rouges a leur balcons toute la nuit et détruiront de ce fait l'esthétique de la rue seront exilés en Corse ou en Asie Mineure.

Saint Luc 10/01/2009 19:38


Où dans n'importe quel endroit dangereux qui se respecte un peu, chez les Scythes, les Daces ou autres Pictes... et où la menace d'une défiguration de l'environnement provoquent moultes et
abondantes représailles !